Grande marée et grosse frayeur

Les bénévoles de la station ont récupéré in extremis deux pêcheuses à pied piégées par la marée et agrippées à une balise
Pas une minute à perdre...
Légende
Pas une minute à perdre...

L'embouchure du Douron est un secteur particulièrement dangereux à marée montante par fort coefficient de marée. Chacun a encore en mémoire la noyade tragique de trois pêcheuses dans cette zone en septembre 2010. Ce dimanche, c'est une résidente de Keraudren qui a appelé la station après avoir entendu des appels au secours répétés. Deux pêcheuses, mère et fille, piégées par la marée, s'étaient réfugiées à la balise verte. Elles étaient agrippées à l'échelle et la mère, âgée de plus de 80 ans, était trempée et à bout de forces.

Bilou II, le semi-rigide de la station, est mis à l'eau sans tarder
Bilou II, le semi-rigide de la station, est mis à l'eau sans tarder

Un équipage rapidement constitué s'est porté au secours des deux sinistrées et les a ramenées au port de Locquirec. La mère a été examinée par le médecin de la station : elle présentait une hypothermie légère ne suscitant aucune inquiétude. Plus de peur que de mal !

Le site tel qu'il se présente à marée basse
Le site tel qu'il se présente à marée basse
Pas évident de grimper là-haut passé 80 ans, pas vrai ?
Pas évident de grimper là-haut passé 80 ans, pas vrai ?