Enez Glaz joue en nocturne

Accompagnée de la vedette de Plougasnou "ND du Trégor - Maif" Enez Glaz a participé à la recherche d'un voilier égaré.

Il était 22 heures lorsque le CROSS a déclenché les recherches : un voilier "Ecume de mer" parti ce dimanche matin 8 octobre de Locquirec pour se rendre à Morlaix n'est toujours pas arrivé à destination. L'inquiétude est grande car son propriétaire, âgé de 83 ans, navigue seul, "à l'ancienne", sans VHF ni téléphone. Il a déjà eu affaire par deux fois aux bénévoles de Locquirec et de Roscoff en moins d'un an. Les deux vedettes patrouillent alors dans le secteur des Chaises de Primel, de la Méloine, puis de la Baie de Morlaix. Sans résultat. Le sommeil sera bref pour les équipages puisque les recherches reprennent le lundi dès l'aube, avec cette fois de gros moyens : les vedettes de l'Ile de Batz, de Roscoff, de Trébeurden et un hélicoptère de la base de Lanvéoc-Poulmic. L'alerte a été levée en début d'après-midi lorsque le propriétaire du voilier s'est fait connaitre à la Mairie de Locquirec : perturbé par la brume il aurait passé la nuit dans l'embouchure de la rivière de Lannion ! Il serait ensuite revenu à Locquirec par ses propres moyens.

Des estimations du coût d'une telle opération ont immédiatement circulé : pas moins de 40 000 Euros ! Nombreux sont ceux qui dénoncent avant tout l'imprévoyance du navigateur qui ne disposait d'aucun moyen de communication (lesquels, rappelons-le, ne sont pas obligatoires) mais se félicitent également de constater que tout est tenté pour retrouver un disparu. Certains déplorent également que les bénévoles de la SNSM soient contraints de passer beaucoup de temps à récolter les fonds nécessaires à leur bon fonctionnement.